l’Alpe d’Huez… la montée fétiche du tour de France

Une des montées les plus gravies du tour de France, avec ses 21 virages en lacets où il se passe toujours quelque chose.

 

Voici une ascension de 21 virages (tous numérotés et portant le nom de grands champions) qui s’élève sur 1126 m de dénivelée en 13.8 km, soit une pente moyenne de 8.1%, donc réservée à des sujets bien entrainés.

Après la bifurcation initiale, on a 500 mètres de plat, puis 2 km particulièrement durs à plus de 10%

le virage de la Garde et son église (virage 16), marque la fin de la période hyper dure du début de l’ascension et va permettre de se refaire la cerise avec des pentes un peu moins raides sur 2 virages

le virage 3 qui fait suite à un long bout droit particulièrement raide et qui peut être traitre s’il y a du vent sur cette partie

Le dernier virage avant l’arrivée salvatrice dans la station, mais attention ça monte encore !

 

 

 

sur la diapo ci-dessous on voit bien la variante à l’entrée dans l’Alpe d’Huez, la route “normale” devant être pris sur la gauche

 

 

ci dessous la partie du milieu qui est particulièrement dure surtout les virages 9 à 7 qu’il faut bien négocier en gardant qq forces pour la fin, car après le virage 7 on va traverser le village d’Huez puis de nouveau un secteur difficile

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 × 27 =