Le mont Dalsnibba par le fjord de Geiranger

Le fjord de Geiranger (peut-être le plus télégénique), est le point de départ d’une longue montée de 21 km qui conduit au Mont Dalsnibba d’où on a un panorama incroyable.

Cette montée est assez physique mais la route finale a été goudronnée depuis 2014 et la partie finale est désormais en parfait état, ce qui m’a permit de la faire enfin entièrement en cet été 2016.

1500 m de dénivelée en 21 km en partant du niveau de la mer, pas si fréquent

il y a clairement plusieurs phases à cette montée:

1/ les 5 premiers km sont assez raides (8.6% de moyenne) et servent surtout à s’extraire du niveau de la mer
à la fin de cette phase , bien repérer sur la droite l’ancienne route qui passe sous un pont (voir photo ci dessous) puis par un tourniquet conduit les cyclistes sur le dessus du pont
Cette partie est désormais shuntée par la route moderne

2/ on atteint ensuite un plateau intermédiaire presque plat

3/ puis cela se remet à monter (8.2 % de moyenne sur 9 km) par une multitude d’épingles puis un long faux-plat qui conduit à Djupvass Hytta une auberge-hôtel construite sur le bord d’un lac aux reflets bleutés étonnants

4/ la dernière partie est la plus dure (10.2% de moyenne) et présente des virages en épingle à cheveux magnifiques avec vue époustouflante sur le lac, mais aussi le glacier de la montagne d’en face

ci dessous le glacier enneigé de la montagne d’en face

et le sommet


avec au fond à gauche la vue sur le fjord de Geiranger presque 1500 m plus bas, et si vous de la chance d’avoir une belle météo vous verrez même souvent un énorme bateau de croisière au mouillage dans le fjord

les épingles de la phase finale avant le grand raidard qui conduit au sommet et, qui si le vent est de face, est assassin !

Toute la majesté des épingles qui dominent le lac

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 26 =