Grimselpass (2156m) depuis Innertkirchen

Un grand col suisse avec une vallée totalement redessinée par la mutation hydro-électrique

Autrefois, des hommes et des mulets transportaient du fromage suisse vers le Piémont sur des sentiers vertigineux. En échange, les Piémontais apportaient du vin, du riz, du maïs et du cuir. Le transfert des marchandises se faisait souvent à l’ancien Hospice, aujourd’hui englouti dans le lac du barrage.

Aujourd’hui la route chemine entre les installations hydro-électriques de la KWO qui produit chaque année entre 2000 et 2500 électricité gigawatt. Cette électricité peut couvrir la consommation d’environ 1,2 million de personnes dans la Suisse.

le début de la montée à partir de Innertkirchen permet de bien se mettre en jambes avec toutefois quelques passages qui peuvent atteindre presque 8%

mais le plus dur commence vraiment après la mi-parcours après un 1er replat qui va conduire à un tunnel …qu’on évite grace à  l’ancienne route (pavée, mais  juste au début) qui est taillée en balcon dans la roche : très esthétique, et en plus pas de voiture

on arrive alors doucement aux barrages omniprésents sur la fin du tracé

la couleur gris-verte de l’eau frappe par son intensité

 

après un 2éme replat on arrive au secondbarrage qui abrite un hospice

les 3 derniers km oscillent entre 7 et 8 km et conduisent au sommet au lac le Totensee, qui tire son nom de l’époque des guerres napoléoniennes.

et bien sûr, il faut aller jusqu’au bout du lac pour avoir la vue magnifique sur le Furka Pass, un autre grand classique de la région , et le croisement des 2 cols en bas qui se nomme Gletsch, endroit où on ressent bien l’athmosphère des grands cols alpins anciens

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 19 =